AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Aynilra Leyra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Aynilra Leyra
Eywa Pudvel-tor
avatar
Messages : 152

Feuille de personnage
Surnom(s): Ayni
Vaisseau: Nexus

MessageSujet: Aynilra Leyra Mar 7 Fév - 1:01

Nom :
Leyra

Prénom :
Aynilra (Seconde du nom)


Groupe :
Les Autres Organisations De La Force

Age :
25 ans

Lieu De Naissance :
Pla-kur Kolchak - Narisa

Planète :
Narisa - Concillium Nari - Galaxie de Rala Jarel

Sexe :
Féminin

Race :
Nari

Grade :
Admin & Eywa Pudvel-tor


Description Physique :

Aynilra est une jeune Nari. Elle mesure 1.73m pour 42kg (poids faible dû à une forte dose de fibre de carbone naturelle dans ses cellules). Comme tous les Naris, elle à une peau lisse et cyan parsemée de rayures plus foncées, le tous parcourue par une myriade de "points" bioluminescents, dont la disposition est unique par individu.

Ses oreilles pointues, à la membrane fine et indépendante son nez plat, carré, mais fin ainsi que son visage légèrement triangulaire trahissent les origines félines de sa race. Ses grands yeux de couleur jaune doré fixe avec un regard presque hypnotique. Le tout donnant à ce joli visage un air désirable. Ses cheveux, noir et soyeux avec une coiffure coiffée vers l'arrière sont très long, mais ils prennent la forme d'une longue tresse, ne s'arrêtant qu'au niveau des genoux, donnant pour les restes de la chevelure, une apparence plutôt longue, recouvrant ses épaules.

Son corps, possède une longue queue préhensile au bas des reins qui ne s'arrête qu'au niveau des chevilles. Ses bras sont longs et fins alors que ses jambes sont longues mais finement galbée, ce n'est qu'une apparence car ce ne sont que des os, des muscles et la peau, rien d'autre, ce qui donne une force non négligeable par rapport la fille "lambda". Les extrémités de ses bras se terminent par des mains fines aux doigts longs au nombre de quatre en comptant le pouce. Ses pieds, fins, mais musclés par une vie à vivre pieds nus possède également quatre orteils qui ont une certaine agilité, ce qui est pratique quand on se déplace dans la jungle au sol ou aux branches plus ou moins instables et glissants .

Le reste de son corps est à la mesure de la créature, son cou fin et plutôt long se termine par des trapèzes parfaitement bien dessinés, soutenant une poitrine frôlant la perfection, ni trop grosse, ni trop petite, parfaitement bien dessinée et équilibrée. Pour ceux qui arrivent à poursuivre la descente, on y trouve un ventre plat sous lequel on aperçoit les abdominaux, bien que faiblement visible. Son dos suit la silhouette de la créature avec une légère courbe. Sa croupe pourrait être le second point d'arrêts de vos yeux si vous parvenez à quitter sa poitrine des yeux. Parfaitement formée, elle achève parfaitement en beauté le corps de la créature.

Parfaite, un mot, qui semble être créé pour définir le physique quasi fantasmagorique de cette Non-humaine tant elle enflamme l'imagination des mâles de toutes races qui aperçoivent la Nari. Et ceux qui ont eu la chance de connaître ses charmes en rêvent encore le restant de leurs vies.

Aynilra pourrait correspondre à l'incarnation d'une quelconque déesse de la beauté. Elle est belle, désirable et enflamme les désirs de quiconque la croise... et elle le sait ! D'ailleurs, tous chez elle va dans ce sens. Ses habitudes vestimentaires, alliant taille moulantes et élégance ne laissent que très peu de place à l'imagination accompagnent parfaitement le corps de la Nari. Le plus souvent, on peut la voir avec un pantalon noir plutôt moulant et un top s'arrêtant au niveau du nombril avec une manche pour le bras gauche, également noir et légèrement moulant. Elle ne porte presque jamais de chaussures et se trouvent donc bien souvent pieds nus. Pour finir, elle porte une ceinture discrète également noir. Mais on peut la voir avec d'autres tenues. Elle ne porte que très rarement des bijoux. Elle ne porte jamais de maquillage, trouvant le fait de se peinturlurée le visage absolument inutile.



Description Morale :

Comme tous Naris, Aynilra, surnommé Ayni par ses proches, a été élevée dans le respect de la nature et des autres.

Si son physique est un avantage très agréable à regarder et encore plus si affinitée, son esprit est également une arme de choix. En effet la belle est très intelligente et dispose d'une mémoire dite eidétique ce qui signifie qu'elle n'oublie jamais ce qu'elle voit, apprend ou découvre, même si n'est qu'un simple détail.

Ses capacités sensorielles de Naris, beaucoup plus développées que la majorité des races connues lui donnent une faculté d'observation rare par sa pertinence et son efficacité. De plus, elle s'adapte très facilement à une nouvelle contrainte dans son environnement.

Comme si cela ne suffisait pas, elle est drôle, douce, gentille, résistante au stress et agit toujours positivement.

Elle serait une très bonne définition de la femme parfaite si elle n'était pas perfectionniste, impulsive, têtue et très (trop) franche. Elle se montre plutôt distante et neutre avec les étrangers (bien que cela ne dure pas longtemps). Il n'est pas facile d'obtenir sa confiance, mais ceux qui y parviennent ne l'ont jamais regrettés.

En revanche, elle déteste le froid, ce qui s'explique tous simplement que sa race soit certainement la race la plus frileuse de la Galaxie. Elle tolère très bien l'alcool, en fait, elle est même immunisée contre ses effets, en revanche, donnez-lui quelques bouteilles de boisson énergétique et elle sera aussi ivre qu'après une beuverie dans un bar pour un humain.

Comme tout membres de sa race, elle adore s'amuser. Le fait que les Naris et les Zeltrons ont presque le même comportement au niveau des plaisirs en ait la raison. Toutefois, sa formation au sein des Elus d'Eywa l'a rendue plus "sage". Certes, elle n'a rien contre le fait de faire la fête ou de s'amuser plus intimement (pas besoin d'un dessin je suppose ?), mais elle n'en fait pas une priorité absolue dans la vie.

Bien qu'elle appartienne à une race non violente, Aynilra n'est pas privée de défense pour autant. Sa formation d'Elu d'Eywa lui a appris non seulement la maîtrise de la Force que ce soit le côté lumineux ou le côté obscur à la manière des Jensaarais ou des Chevaliers Impériaux (même si la formation n'a pas grand-chose à voir avec celles de ces deux ordres), mais aussi à manier le sabre-laser ou toutes autres armes blanches ou à feux, même si elle n'a pas non plus le niveau d'un soldat d'élite. Disons que c'est plutôt bon, mais sans plus, mis à part au sabre où elle n'a rien à envier au Jedi ou au Sith mis à part son manque d'expérience dans de vrais duels et pas dans des entraînements.

C'est aussi une combattante assez douée à mains nues, mais il faut avouer que ce n'est pas sa tasse de thé même si elle peut clouer un humain moyennement bon au sol assez rapidement. Son potentiel dans la Force est tous bonnement impressionnant, avec le temps et l'expérience, la Nari pourrait rivaliser avec les plus puissants utilisateurs de la Force connus. Mais elle en est encore loin, très loin, même si toutefois son niveau de maîtrise est déjà plus que correcte.

La Nari essaie par-dessus tout d'éviter de tuer ou de trop faire souffrir mais s'il n'y a pas d'autres solutions, elle n'hésitera pas à le faire, mais toujours en essayant de faire ça le plus rapidement et "respectueusement" possible.

Que peut-on dire de plus ? Profitant de son immunité face à l'alcool, elle en boit comme certains boivent de l'eau ou du jus de fruit, c'est d'ailleurs une bonne connaisseuse dans ce domaine. Autres domaines qui sont une passion chez elle : la technologie et les cultures présentes ou passés. Elle aime également la musique. Elle passe également beaucoup de temps à méditer ou à faire quelques choses. Elle n'est pas impatiente, elle ne peut pas simplement restée inactive plus de cinq minutes.

C'est aussi une grosse dormeuse. Les Naris étant des félins, ils ont besoin de beaucoup de sommeil. Et Ayni n'échappe pas à la règle, en plus, elle a le réveil difficile. Autre chose, elle déteste qu'on lui marche sur la queue alors faites attention où vous mettez les pieds !



Histoire

Petit Passé Familiale

La famille Leyra est l'une des plus importantes chez les Naris depuis pratiquement le début de leur histoire, l'un des rares "Grandes Familles" ou "Dynasties" Nari. Pratiquement tous les Leyra sont devenues célèbres pour leurs travaux peu importe le domaine. Nous nous pencherons sur les trois derniers représentant de cette famille pour finir sur celle qui nous intéresse vraiment. Une des membres les plus prometteuses de l'Ordre des Élus d'Eywa.

Cet ordre est très lié à la famille Leyra. En effet, il fut fondé par... Aynilra Leyra première du nom il y a un peu plus de 1 000 ans. La première Aynilra était avant tout une scientifique avec un lien exceptionnellement puissant avec la Force.

Elle entra dans un Programme Nari qui avait pour but d'explorer la Galaxie afin de savoir s'il fallait ou pas rompre avec l'isolement dont ils font preuve depuis le début de leur ère spatiale. Voyageant dans la Galaxie peu après la Bataille d'Endor, elle finit par rencontrer Alma Wade, une Jedi Noire Twi'lek qui l'a prise sous son aile afin de lui enseigner la maitrise de la Force. Avec le temps, la Jedi Noire devint de moins en moins corrompu et son caractère froid et insensible évolua en bien. Pendant cette formation, un jeune Jensaarai, une Jedi et un Mandalorien se joignirent à eux et cette Nari appris beaucoup d'eux. Ensembles, ils explorèrent la Galaxie, prenant partie de la Nouvelle République lors des Campagnes de L'Empereur Ressuscitée et contre les Vongs.

La Nari et son groupe ne prit pas part aux combats lors de la Campagne de Thrawn. En effet, la race féline et les Chiss se connaissaient depuis plusieurs millénaires, dont la plupart à travers une guerre froide de 5 000 ans pour des raisons oubliée depuis longtemps. Néanmoins, leurs rapports entre eux étaient depuis quelques siècles presque excellent. Le fait d'attaquer le Grand Amiral Chiss aurait sans doute était perçue comme une déclaration de guerre contre les natifs de Csilla.

10 ans après la fin du conflit contre les Vongs, le groupe décida de se séparer. Le Jensaarai parti rejoindre les siens où il devint le nouveau Saarai-Kaar, la Jedi devint Membre du Conseil et le Mandalorien devint un grand commandant Mandalorien sous les ordres du Mand'alore Boba Feet. La Nari et la Twi'lek, mariaient depuis la fin de la Campagne de l'Empereur Ressuscité partirent sur Narisa. Alma Wade, autrefois toujours partante pour l'action décida de marquer une pause après le conflit violent qu'était l'invasion Vong. Cette pause dura en fait jusqu'à la fin de sa vie...

Les Naris, suite à ce violent conflit qui déchira la Galaxie comprirent que la guerre serait une partie intégrante de cette dernière et décidèrent de la quitter pour une autre galaxie, vierge de toutes civilisations en emportant avec eux l'intégralité de leur système solaire natal, du plus petit astéroïde à la plus grosse de ses trois étoiles. Toutefois, ils ne coupèrent pas les relations avec les Chiss pour autant. En effet, les Naris ont laissés aux Chiss un appareil que les natifs de Csilla ont caché dans un système inhabité très lourdement défendu dans leur espace de base. Cet appareil s'avéra être un portail entre la galaxie Nari et celle des Chiss. Rapidement après, un second portail fut installé afin qu'une circulation dans les deux sens soit possible. Plus tard, des stations spatiales s'ajoutèrent à proximités des portails pour que les relations commerciales reprennent. Toutefois, aucun Nari ne sortis de l'espace de base Chiss et aucun Chiss ne s'aventura hors de la nébuleuse où se trouve les portails côté Nari.

Dans leur nouvelle galaxie, Aynilra et Alma fondirent l'Ordre des Élus d'Eywa. Un Ordre scientifique, philosophique (considéré parfois comme religieux), diplomatique et dans une très moindre mesure, militaire d'utilisateur de la Force pouvant utiliser à la fois les pouvoirs du Côté Lumineux et ceux du Côté Obscur sans être corrompu par l'un des deux à l'instar des Jensaarais ou des Chevaliers Impériaux (bien que la comparaison avec ces organisations s'arrête là) et commencèrent la formation de quelques personnes dont leur fille (la technologie Nari peut donner des enfants à des couples du même sexe et/ou de races non-hybridable) Alyra Leyra-Wade, une hybride Nari-Twi'lek ressemblant à une Nari, mais avec une peau rouge et des lekkus très atrophiée cachés par les cheveux.

De nos jours, Alma Wade est morte à l'âge de 350 ans (grâce à la Force). Aynilra est toujours vivante malgré ses 1 159 ans (ce qui correspond à un peu moins, de la moitié de l'espérance de vie moyenne des Naris).


Petite Enfance

Alyra était puissante dans la Force, mais elle préféra se tourner vers la recherche et devint la directrice du plus grand laboratoire Nari. Ses plus grandes recherches sont sur l'hyperespace et les déformations contrôlées de l'espace-temps. Elle rencontra un jeune homme politique, Eytukan Mo'atit et se marièrent. Ainsi naquit Aynilra seconde du nom il y a 25 ans sur Narisa. Malheureusement, son père mourut d'une maladie à la veille d'une opération sans-cesse repoussée qui l'aurait sauvé.

Aynilra, fut donc principalement élevée par sa mère (son père étant mort lorsqu'elle avait cinq ans). Elle fut donc amenée de différents laboratoires et stations spatiales, accompagnant sa mère. C'est sûrement là, la tête dans les étoiles et les laboratoires qu'est née la vocation de la gamine pour les sciences et la recherche. Elle faisait aussi des rêves sur ce qu'il y avait "dans les étoiles et au-delà" comme elle le dirait.

Elle resta donc souvent seule, ne restant pas assez de temps dans un endroit pour ce faire des amis. Voyageant dans le Concillium de long en large, posant le pied sur une centaine de monde avant ses 10 ans.

Cependant, lors de sa 6e année, elle rencontra lors d'un séjour sur l'une des stations commerciales aux portails entre la galaxie Naris et celle des Chiss, une petite Chiss de son âge avec laquelle elle sympathisa. Néanmoins, ce fut la seule fois qu'elle la rencontra et ne put même pas rester en contact avec elle. Elle ignorait même son nom. Pourquoi cette relation aussi brève que banale se trouve ici ? Et bien, tout simplement que le courant est immédiatement passer entre la Nari et la Chiss (quand on sait qu'ils sont méfiant dès l'enfance ça mérite d'être noter) Elles avaient longtemps jouer à des jeux d'enfants notamment avec la piscine à boules avec lequel elles ont vécu une petite mésaventure en tirant pour jouer sur des objets et des gens.

A partir de ses huit ans, la petite Nari se montra précoce intellectuellement et mentalement, vivre entourée d'adultes lui à permit de "murir" avant l'âge et vivre entouré de scientifiques lui permit de développer son intelligence plus que la normale.

Toutefois, à ses 11 ans, sa mère revint sur Narisa, en effet, on avait découvert que la jeune Ayni avait un grand taux de midichloriens dans le sang, bien au-delà que le minimum requis pour pouvoir communiquer avec l'Arbre d'Eywa, ce qui indiquait un lien avec la Force avec une incroyable intensité, proche de celui de sa grand-mère. D'ailleurs de nos jours, aussi mentalement que physiquement, les deux Aynilra se ressemble énormément si bien qu'on pourrait pratiquement assimiler la seconde Aynilra à une clone de la première bien que ce ne soit pas du tout le cas.


Formation

Elle fut donc formée par les Élus d'Eywa à la maitrise de la Force, en plus que dans de nombreuses disciplines scientifiques. Elle développa rapidement ses pouvoirs et montrait déjà une prédisposition pour la télékinésie. A treize ans, elle fut placée sous la tutelle d'une Mirialan et devint donc ce qui pourrait s'assimiler à une padawan. Bien que sa grand-mère forme encore des Jeunes élèves, elle ne pouvait pas prendre sa petite fille comme apprentie parce que la place était déjà prise par un jeune Zeltron arrivé une année plus tôt. Rapidement, les voyages recommencèrent et Ayni se retrouva sur plusieurs planètes dans le but principal d'étude de la faune et la flore en plus de l'astronomie. Elle ne cessa pas de s'entraîner dans la maîtrise de la Force et notamment à la pratique visant à utiliser le Côté Obscur sans y succomber, pratique inventée par les Jensaarais il y a des millénaires de cela.

Pour cela, il fallait un endroit calme et isolé, car utiliser cette pratique pour la première fois pouvait être très perturbante et destructrice. Ayni n'échappa pas à la règle et put constater dans un accès de rage insoupçonnée la puissance du Côté Obscur. Cela l'effraya, mais la Mirialan lui expliqua que seuls les actes, les convictions et les idéaux bons et juste pouvait empêcher la corruption. Elle expliqua aussi qu'avec une bonne maîtrise de la pratique, le Côté Obscur devenait aussi serviable que le Côté Lumineux. Toutefois, il ne fallait pas en abuser, car plus on s'en servait, plus le risque de succomber était grand. Elle expliqua aussi qu'aussi étrange que cela paraisse, se laisser envahir par le Côté Lumineux n'était pas une bonne chose, car y succomber romprait également l'équilibre. L'équilibre est la seule méthode qu'Eywa (le nom Nari de la Force) adopta et privilégie.

A quatorze ans, elle fabriqua son premier sabre laser, il était d'une couleur mauve. Mais il fut détruit accidentellement dans un test à lame réel (Il n'y a pas d'entraînement à lame réel à 14 ans, mais il y a un test à lame réel où la jeune élève fait face à une duelliste accomplie dans le but de lui faire prendre en compte toute la dangerosité de ce genre d'affrontement). Elle fabriqua donc un nouveau sabre à lame rouge. Cette année, elle partit pour la Galaxie afin de rencontrer les Jensaarais, l'un des seuls groupes de la Galaxie avec les Chiss avec lequel les Naris entretenaient un contact pacifique (les autres factions étaient purement et simplement ignorées en raison de l'isolationnisme de la race Féline). Elle resta une semaine parmi les Jensaarais, le temps du but de la visite de sa tutrice (et des autres membres des Élus d'Eywa) à savoir l'anniversaire de l'alliance entre les deux groupes d'utilisateurs de la Force qui était non seulement une fête, mais aussi l'occasion de plusieurs débats sur la Force. La Nari repartit avec des souvenirs pleins la tête.

A quinze ans, elle eut sa première relation (pas besoin de vous faire un dessin je suppose ?). C'était avec un Pantoran plus vieux de deux ans. Par la suite, la Nari ne se priva pas de recommencer, bien que, dans la succession des quelques partenaires mâles ou femelles, elle ne trouva pas encore le ou la Pudvel-tor (l'élu (e) en Nar). Oui, dans cet Ordre, il n'y avait pas beaucoup de restrictions, son code, bien que basé sur celui des Jedis y est infiniment plus souple sur ce genre de choses en raison des particularités du mode de vie Nari (qui ressemble beaucoup à celui des Zeltrons) qui se répercuta sur les autres races du Concillium en leur faisant "apprécier les plaisirs de la vie, plus que la normale" disons.


Les Années De Formation

Les seizième et dix-septième années de la Nari furent consacrées aux études. Les Naris avaient depuis longtemps trouvé un moyen d'enseigner de façon rapide et efficace, en téléchargeant les connaissances requises directement dans la mémoire des élèves. Elles ne pouvaient se faire que vers les onze ans, âge où le cerveau est assez développé pour pouvoir "supporter" ce traitement (qui était indolore mis à part quelques légères migraines selon les personnes). Avant cet âge là, c'est une méthode d'enseignement plus classique qui est utilisée quoique plus efficace. Dans un cadre scolaire "normale", l'élève "enregistré" en une journée l'équivalent d'une semaine scolaire "classique". Ce rythme assez faibles était voulue pour permettre d'assimiler les connaissances plus facilement. A partir de quinze ans, ont pouvait augmenter la vitesse de transferts. Ainsi, en deux ans, Aynilra assimila l'équivalent de plusieurs doctorats dans de nombreux domaines.

A dix-huit ans, elle fut formée de façon plus intense à la maitrise du sabre-laser. Avant cette période, elle ne maîtrisait que les bases de chaque forme. La Nari s'en sortait plutôt bien dans chaque forme, mais elle se montrait particulièrement douée dans le Eywa Sohk-Yut, la forme de combat au sabre créé par la première Aynilra il y a un peu plus de 1 000 ans. C'est une forme très équilibrée entre l'attaque et la défense (illustrant la philosophie équilibriste des Naris) qui est très acrobatique si la zone de combat le permet et très gracieuse et belle à regarder (les Naris ont l'habitude de rajouter une touche esthétique à peu près partout). C'est au cours de cette année qu'elle appris à utiliser à sabre laser avec sa queue préhensile. Toutefois, elle trouvait que ce n'était pas assez fluide pour elle. Elle fabriqua donc un fouet-laser de couleur bleue qui lui apportait toute la fluidité dont elle avait besoin. Se servir du fouet laser avec sa queue revenait pour elle à utiliser une extension de celle-ci et était donc plus facilement manipulable pour elle.

Les sept dernières années de sa formation fut avant tout un apprentissage approfondie à la maitrise de la Force que ce soit avec des pouvoirs aussi bien du Côté Lumineux que du Côté Obscur. Par exemple elle appris à maitriser les dévastateurs mais élégantes éclairs de Force. Comme beaucoup de Nari, c'est la couleur blanche teintée de bleu qui coloriée les éclairs. Toutefois, elle ne veut pas en faire une utilisation abusive de cette capacité, car étant davantage un pouvoir pour tuer ce qui était contre la philosophie Nari qui disaient "ne pas donner la mort sauf si c'est la seule et unique solution et après l'échec de toutes les autres solutions envisageables". En revanche, elle devint extrêmement douée en télékinésie pouvant manipuler des objets par la pensée des milliers de fois plus lourd qu'elle.

A la fin de sa vingt-quatrième année, elle passa les épreuves finales indiquant si elle était apte à devenir officiellement une membre des Élus d'Eywa. Les épreuves furent : la construction d'un sabre laser. La Nari y parvint en deux semaines et créa un sabre à la lame argentée teinté de vert. Plus tard, ce fut les examens de la maîtrise du sabre laser dans les simulations de duels à lame réel. Bien que sa maitrise des formes de combat de sabres était plutôt bonne, elle impressionna par la maîtrise du Eywa Sohk-Yut et aussi de son fouet-laser, arme reconnue pour être très difficile à maîtriser, même pour un Nari et surtout, avec sa queue. La maitrise de la Force était aussi une épreuve que la Nari gagna sans trop de difficultés. Il y avait aussi des épreuves visant à vérifier la connaissance du Code des Élus d'Eywa avec une analyse personnelle ainsi que sur l'autodéfense, le sens du jugement, le sens des priorités, le sens des responsabilités et bien sûr l'autonomie. Au cours de cette année, la Nari passa haut la main l'ensemble des épreuves et vers la fin de cette année, à une date proche de son anniversaire, Aynilra fut "adouber" Élus d'Eywa par sa grand-mère. Cette dernière lui offrit en guise de cadeau son propre sabre laser.



Retour Dans La Galaxie

Quelques mois plus tard, le Haut-Conseil du Concillium Nari, la plus haute instance de ce gouvernement convoqua Aynilra pour lui donner sa première mission. Depuis que la race féline observait la galaxie dans laquelle ils se trouvaient désormais, elle constata que cette galaxie était vierge de toutes civilisations. En réalité, il y avait beaucoup de planètes avec des champs de ruines plus ou moins grand. Un grand fléau frappa cette galaxie, éradiquant toutes civilisations il y a plusieurs millénaires.

Les Naris en apprirent plus lors de l'étude de ces ruines. C'était le résultat d'une attaque d'envergure galactique, sans raison apparente si ce n'est la volonté d'exterminer toutes les civilisations présentes. Il y avait des gravures montrant les combats, des fragments de rapport et de vidéo dans de vieilles bases de données très endommager. Vous vous demandez quel est le rapport avec Aynilra ? Attendez, il arrive.

Les Naris surveillaient toujours leur Galaxie d'origine grâce à un système d'espionnage d'envergure galactique. Ils trouvèrent alors un vaisseau étrange et inconnu... qui correspondait trait pour traits à ceux de la race qui extermina les civilisations de leur nouvelle galaxie. Les archives des ruines parlaient d'un "éclaireur" qui était le prémisse de l'invasion. Comprenant que ce qui était arrivé dans cette galaxie allait se produire prochainement dans celle qui les a vus naître, le Haut-Conseil décida d'envoyer Aynilra dans la Galaxie afin de prévenir les Chiss. Avec un vaisseau, Aynilra franchit le portail et se retrouva dans l'espace de base des Chiss.

Elle partit immédiatement rencontrer le Conseil des Familles de l'Ascendance pour les prévenir du danger. Mais ce dernier, refusa d'en prendre compte avec aussi peu de preuves. La Nari parvint toutefois à négocier avec le Conseil afin de trouver les preuves qu'il voulait, en échange d'une "escorte". C'est ainsi que Aynilra Leyra rencontra Thalya, une Prétorienne Chiss commandant le "Spirit Of Ice". Tout en effectuant ses recherches, qui pour l'instant ne donne pas grand-chose, la Nari effectua quelques missions avec la Chiss.

Lors de sa première mission "secondaire" pour le compte de la Chiss avec qui elle développa une certaine amitié, elle partit pour Vjun afin d'enquêter sur la présence probable d'une secte d'adepte du Côté Obscur dans les ruines du Chateau de Darth Vader. Elle y rencontra une certaine Aria Nassana, une archéologue sensible à la Force qui étudiait les ruines. Elles firent connaissances, mais furent attaquée par un Jedi Noir Anzat. Avec l'aide d'Aria, Aynilra put vaincre l'Anzat, comme le prouve le double sabre-laser à lames orange qu'elle récupéra.

Peu après, elle partit traquer un trandoshan sur Tatooine avec Thalya qui avait des raisons personnels de lui faire la peau.

Plus tard, elle partit sur la station spatiale Horizon pour assister à la réunion galactique. Station dont elle réchappa de justesse à son explosion avec son amie Chiss. Dans le même temps, elle aida la commandante Chiss a recrutée un équipage multiraciale afin d'être le mieux préparé pour contrer l'Ombre Rouge, principale menace pour l'Ascendance Chiss.

Ayni en fait partie, un peu malgré elle il faut dire. Mais elle ne va pas s'en plaindre, un tel équipage pourrait s'avérer utile si l'ennemi dont elle doit trouver la trace décide de passer à l'action.

Seule la Force sait ce que le destin à prévue pour cette Nari si loin de chez elle...



Inventaire :

Disponible dans le Journal de Bord D'Aynilra Leyra


Pouvoirs :

Aynilra possède une puissante présence dans la Force et un lien d'une très rare intensité avec cette dernière.

Sa formation d'Elu d'Eywa lui a appris la maîtrise de la Force que ce soit le côté lumineux ou le côté obscur à la manière des Jensaarais ou des Chevaliers Impériaux (même si la formation n'a pas grand-chose à voir avec celles de ces deux ordres).

Son potentiel dans la Force est tous bonnement impressionnant, avec le temps et l'expérience, la Nari pourrait rivaliser avec les plus puissants utilisateurs de la Force connus. Mais elle en est encore loin, très loin, même si toutefois son niveau de maîtrise est déjà plus que correcte. Elle maîtrise tout une palette de pouvoir que ce soit du côté lumineux ou le côté obscur, mais toutefois, on peut noter une prédominance de la télékinésie et de la télépathie.

Ses performances au sabre-laser reste globalement bonnes sans être impressionnantes à part dans l'utilisation de la Forme de combat Nari, le Eywa Sohk-Yut qui est une forme de combat alliant les acrobaties de l'Ataru et l'équilibre attaque/défense du Niman dans l'élégance et la beauté du Makashi. Aussi bien conçue pour se battre avec un sabre qu'avec deux ou plus. La Nari à de plus, la faculté d'utiliser sa queue préhensile pour pouvoir, si le besoin s'en fait ressentir, utiliser trois armes en même temps. Le plus souvent, elle utilise son fouet-laser avec sa queue. Hormis la forme de combat Nari, Aynilra utilise souvent le Makashi, le Niman, l'Ataru et le Soresu.

Néanmoins, que ce soit dans l'utilisation du sabre ou de la Force, son principale point faible reste son manque d'expérience.



Points Particuliers :

Aynilra appartient à la race des Naris. Peuple inconnu du reste de la Galaxie, originaire des Régions Inconnues, mais ayant déménagés l'intégralité de leur domaine (planètes, étoiles et corps stellaires inclues) dans une autre galaxie peut après l'invasion des Vongs, il y a un peu plus de 1 000 ans.

Ils ont d'excellent rapport avec les Chiss ainsi qu'avec les Jensaarais mais le reste de la Galaxie a toujours ignoré l'existence de cette race.

Beaucoup plus avancée sur le plan technologique que le reste la Galaxie (avance se chiffrant en plusieurs millénaires), ils possèdent la particularité d'être tous sensible à la Force à des niveaux d'intensités différentes, allant du simple ressenti {le plus commun} à un pouvoir de maitrise de la Force à des niveaux allant du plus faible à un niveau très important voir exceptionnelle dans des cas tout aussi exceptionnelle.

C'est une race pacifique et très respectueuse vis-à-vis des autres et de l'environnement. Ils représentent la neutralité absolue et ne prendront part dans aucun conflit, sauf si ils sont directement menacés. Car, même s'ils sont pacifique, ils ne sont pas moins militarisé pour autant...




Pseudo : Ayni

Age & Sexe : 22 ans, Filles

Mutli-Comptes : Non

Comment as-tu découvert le forum ? Co-fondatrice

Quelque chose à redire ? Euh... Saucisson sec

Le code caché dans le règlement : trouvé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Aynilra Leyra

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars the Next Millenium :: Présentation :: Fiches de présentation :: Fiches de présentation validées-