AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez|

Liara Mitsun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Liara Mitsun
Bras Droit de Predicator
avatar
Messages : 5

MessageSujet: Liara Mitsun Sam 11 Fév - 16:39

Personnage



Nom : Mitsun

Prénom : Liara

Surnom : ///

Groupe : Empire droïde

Âge : 466 ans

Sexe : Féminin

Race : Anzat-cyborg

Lieu de naissance : Tatooine

Grade : Bras droit de Prédicator

Description Physique :

D’apparence humaine, elle est en réalité une Anzat. Normalement son nez aurait du être différent de celui des humains, mais grâce à l’alchimie elle a réussit à le modeler. Ainsi, il n’est pas possible de savoir qui elle est réellement, à moins qu’elle ne dévoile ses tentacules bien caché dans ses joues. A part ça, sa tête est tout à fait normale. Elle possède de long cheveux noires qui lui arrive jusqu’à la moitié de son dos. Ses yeux sont aussi noires que sa chevelure, alors que sur sa lèvre inférieure se trouve une pointe de gloss mauve, sous et sur la lèvre. A part ça, rien d’autre ne caractérise son visage. Si on passe à son corps, on peut remarquer qu’il est bien proportionné, ce qui peut être un véritable ajout dans certaines situations où il faut faire appel à son charme, par exemple. Mesurant 1 mètre 71 pour 59 kilogrammes, elle est plutôt musculé, sans que cela ne se voie trop. Sinon, ayant perdu son bras droit, qu’elle avait coupé volontairement, elle l’a remplacé par un bras cybernétique qu’elle a renforcé grâce à l’alchimie Sith.

Si on passe à sa tenue vestimentaire, on peut tout d’abord remarquer qu’elle porte une capuche relié à une combinaison de cuire, qui comprend la partie supérieur et inférieur du corps, combiné à une armure de combat légère améliorée grâce à l’alchimie Sith. Ses mains sont recouvertes par des gants en cuir noirs, qui sont parfaitement assortie à sa tenue, dont l'un des deux cache son bras cybernétique. Pour ce qui est de ses pieds, elle y porte des chaussures faites pour pouvoir courir, et sa n’est pas de la kamlotte, bien au contraire. Aussi, elle possède une ceinture où elle range son sabre laser à lame violette, qu'elle a depuis qu'elle a vécu sur Zonama Zekot, parmi les Jedi et les Yuuzhan Vongs.


Description Mentale :

Depuis qu’elle a rejoint l’Empire droïde, Liara a énorémement changé. Les spécialistes des comportements raciales ne pourraient jamais comprendre cette Anzat. D’ailleurs personne ne le pouvait, même pas un être aussi intelligent que Prédicator. Depuis qu’elle s’est présentée devant l’Empereur des droïdes, depuis le moment où elle s’est tranchée le bras pour convaincre la machine de l’accepter parmi ses rangs, cette femme a montré qu’elle avait réellement changé, part rappoort à l’époque où elle était encore une Jedi. Il n’y a que ses actions pour son maïtre qu’il est suspectible de prévoir. En effet, elle donnerait sa vie pour Prédicator, et n’hésiterait pas à faire sauter toutes les planètes de la galaxie s’il lui ordonnait. Cela montrait à quel point elle était dévouée à la cause de cette machine. Elle n’a peur de rien, ni personne. A tel point qu’elle est même capable d’attaquer des gens, innocents ou pas, en pleine rue, devant tout le monde. Mais elle ne ferait pas ça comme ça au hasrd. Il fallait bien sur que sa soit quelqu’un qui lui nuit à elle ou à son maïtre.

Quelques temps après être entrer au service de ce dernier, elle a commencé à le vénérer comme un Dieu, une entité suprême et supérieure. Pour elle, il n’existe pas d’être aussi parfait que Prédicator. Tous les autres individus qui peuplent cette galaxie ne sont que de la vermine pour elle, mais aussi un garde-mangé. Du moins, en ce qui concernait les organiques. Elle-même se considère être juste en dessous de son Dieu, dans la hiérarchie d’être supérieur. Et si elle entend une personne dire du mal de son maïtre, elle n’aura qu’une seule idée en tête : tuer celui ou celle qui a osé dire de tels propos. Si elle n’en a pas l’occassion, elle attendra jusqu’à ce que ce soit le bon moment.

Même si Liara est instable, dénuée de raison, de logique et de morale, elle est capable de jouer double jeu quand il le faut. Et donc faire d’elle une espionne accomplie, même s’il faut avouer qu’elle est souvent tenté de se nourrir de la « soupe » des êtres organiques. Parfois elle est capable de tenir très longtemps sans, et d’autre fois elle n’arrive plus à s’en empêcher. A cause de cela, elle n’est pas très sociable, mais fait des efforts incroyables lorsqu’il s’agit de le faire pour Prédicator. On pourrait croire que si elle fait tout ça pour se dernier c’est simplement parce qu’elle est amoureuse. En quelque sorte, c’est la vérité, mais pas comme les couples qu’on voit habituellement. Elle est simplement une fanatique qui aime son Dieu, mais à un point extrême.


Biographie :

Premières années chez les Jedi


L'Anzati est née en l'an 672 après la bataille de Yavin IV, elle a donc connu beaucoup d'évènements. Orpheline abandonnée sur Tatooine, elle fut trouvée à l'âge de quelques mois, par une Jedi qui s'appelait Sarna Mitsun. C'était un Twi'lek d'une vingtaine d'année. Cette dernière qui ressentait la Force dans le nourrisson, décida de le ramener sur Zonama Zekot, car les Jedi avait eu l'autorisation des Yuuzhan Vongs, d'en établir un sur la planète. C'était d'ailleurs l'un des seuls endroits où les ennemis de ces utilisateurs de la Force ne viendraient pas les déranger. En effet, ils étaient protégés par les Yuuzhan Vongs.

L'Anzat fut adoptée par Sarna et reçu le nom de Liara Mitsun. Donc oui, la Twi'lek lui donna même son nom de famille. Malgré le fait qu'elles ne soient pas de la même race, elle considérait Liara comme sa propre fille et l'éleva jusqu'à ce que la petite eu 4 ans, avant de la confier à un humain, du nom de Ranor Tick, qui devint son maître. En réalité, la Twi'lek préférait confier la formation de l'Anzat à quelqu'un d'autre, car elle avait peur que ses sentiments pour la gamine ne l'empêche de la former correctement. Donc elle avait préféré que quelqu'un d'autre s'en occupe.

L'enfant progressa petit à petit dans l'utilisation de la Force, devenant l'une des meilleurs élèves Jedi. Elle avait fabriqué un sabre laser à lame violette. Son maître était très fier d'elle, de même que sa mère adoptive. La jeune fille continua donc à progresser, alors qu'elle se liait d'amitié avec les autres Jedi et les Yuuzhan Vong qui habitaient sur la planète. Depuis son arrivée, elle n'avait toujours pas quitté ce monde. Puis un jour, lorsqu'elle eut 14 ans, une guerre entre la Nouvelle Alliance Galactique et le Nouvel Empire Galactique éclata. Le Conseil Jedi qui sentait que toute cette guerre était manipulée par les Sith, décidèrent de chercher ces derniers. Mais avant qu'ils ne réussissent à les débusquer, l'Alliance Galactique avait déjà réussi à prendre le contrôle de Coruscant et du reste du territoire du Nouvel Empire Galactique. Alors que ce dernier se réfugiât sur le territoire qui appartenait autrefois aux Vestiges de l'Empire Galactique de Palpatine.

Durant la même année, l'Alliance Galactique, toujours manipulé par les Sith, avait pris le nom de Gouvernement Suprême Galactique. Suite à quoi, une nouvelle purge Jedi fut lancée. Les adeptes du côté lumineux durent donc tous revenir sur Zonama Zekot pour s'y réfugier. Le problème, c'est que Sarna, qui avait fait partie des Jedi qui enquêtait, n'était pas revenu. En effet, la jeune Anzat, ainsi que les autres membres du Nouvel Ordre Jedi avaient ressenti la mort de la Twi'lek dans la Force. Cette nouvelle refroidie beaucoup la presque-humaine, qui pleura durant plusieurs jours. Heureusement, il lui restait son maître et ses amis. Toutefois, ça ne serait plus jamais pareil. Tout cela, c'était la faute des Sith... et ils allaient le payer ! Liara leur en voulait beaucoup, mais Ranor fait tout son possible pour qu'elle ne cède pas à ses sentiments et qu'elle ne se laisse pas corrompre par le côté obscur. Heureusement, la jeune Jedi s'était vite ressaisi. Puis elle continua son apprentissage.

Les années passèrent et son maître fini par mourir lui aussi, mais à cause d'un cancer et non d'un assassina. Il avait tout de même réussi à vivre jusqu'à 107 ans. L'Anzat avait parfaitement accepté la mort de son maître et avait continué à vivre sa vie, comprenant que perdre des êtres chers faisait partie du quotidien des Jedi.

Découverte de sa véritable nature


Lorsqu'elle arriva à ses 100 ans, elle découvrit quelque chose sur les personnes de sa race, qui la terrifia tout d'abord. Apparemment, lorsque les Anzati arrivaient à l'adolescence, qui est d'une centaine d'année chez eux, ils commençaient à ressentir le besoin d'aspirer la matière grise, des autres êtres vivants, afin de se nourrir. Ils appelaient cela, la « soupe », la « chance », ou la « mer de mémoire ». Liara ne voulait pas devenir un tel monstre ! Toutefois, elle devait bien se nourrir si elle voulait survivre.

Ce fut une nuit, alors qu'elle discutait avec une de ses amies Jedi, une humaine, qu'elle découvrit sa véritable nature pour la première fois. Sa camarade s'appelait Milhaa et on pouvait remarquer qu'elles étaient très proches l'une de l'autre. Donc, ce soir là, elles s'embrassèrent pour la première fois, alors qu'en même temps, l'Anzat avait très faim... mais de « nourriture » que « manger » son espèce. Elle ne put donc pas empêcher les deux petites tentacules qui se cachaient dans ses joues, de sortir afin d'aller se loger dans les narines de l'humaine, pour y aspirer son cerveau. Elle faisait cela malgré elle, ça n'était pas du tout voulu ! Elle voyait le regard de son amie et pouvait lire de l'incompréhension, ainsi que de la peur. Liara se força alors à arrêter son acte involontaire et meurtrier, mais s'était trop tard. La vie de Milhaa avait disparu du corps de celle-ci et l'Anzat resta un bon moment avec son amie dans ses bras, pleurant sa mort...

Elle ne savait plus quoi faire. Comment expliquerait-elle cela aux autres Jedi et aux Yuuzhan Vongs ? Allaient-ils la bannir ? L'exécuter ? Non ça n'était pas le style des Jedi... Mais elle était apparemment la seule Anzat de l'Ordre Jedi depuis plusieurs siècles. Du coup, ils ne seraient peut-être pas comment agir ? Ayant très peur, elle décida de s'enfuir de Zonama Zekot grâce à un chasseur Jedi. Elle ne voulait pas prendre le risque de tuer un autre de ses amis.

La vie en solitaire


Liara voyageât toute seule, préférant ne pas se faire d'amis, de ne plus créer aucun lien avec les autres personnes de la galaxie. Elle ne voulait tout simplement pas faire du mal à des gens à qui elles pouvaient s'attacher. Toutefois, cela ne l'empêcha pas d'agrandir ses connaissances dans la Force, ainsi que ses pouvoirs. Durant ses voyages, elle avait aussi découverte une particularité propre aux Anzati, autre que le fait qu'elle était capable d'aspirer la matière grise des autres humanoïdes. En effet, elle avait découvert qu'elle était capable de manipuler l'esprit des autres personnes, de les hypnotiser et ainsi de leur faire baisser leur garde. Ainsi, l'individu étant victime de ce pouvoir était à la merci de l'Anzat, qui pouvait tranquillement lui vampiriser la cervelle. Elle avait découvert qu'elle pouvait faire cela, alors que plusieurs bandits l'avaient agressé sur Ryloth.

Ça s'était passé dans un coin tranquille, où très peu de personnes passaient. Les malfaiteurs étaient au nombre de 4. Ils avaient sorti leur blaster. Heureusement, la demoiselle avait son sabre laser, mais ne voulait pas l'utiliser, alors elle tenta de les dissuader de faire ça, en parlant simplement, mais sans succès. Elle alluma son sabre laser lorsqu'ils étaient sur le point de tirer. Elle utilisa la Force pour leur arracher l'arme de l'un d'eux, en renvoyant les tirs de blaster avec sa lame. Voyant que cela ne les calmait pas, elle utilisa la pousser de Force pour les envoyer valser. Puis elle leur attira les armes restantes vers elle. Elle s'approcha d'eux et en regarda un dans les yeux avec insistance, en leur disant de déguerpir. Tout à coup, elle se senti bizarre, comme si elle était connectée à l'esprit de celui qu'elle fixait. D'ailleurs, ce qui suivi fut encore plus étrange. En effet, le bandit qu'elle regardait se leva, s'approchant d'elle, comme s'il était envoûtée. Ces collègues n'avaient pas l'air de comprendre et Liara aussi. Cela devait bien faire trois semaines que l'Anzat ne s'était plus « nourri », du coup elle avait envie de « soupe ». Et encore une fois, elle ne pu s'empêcher de résister à ses instincts de prédatrice. Ses tentacules sortirent de ses joues et s'incrustèrent dans les narines de l'homme, qui ne pouvant plus bouger, se fit vider tout son cerveau. La réaction de ses camarades fut suivante : ils avaient pris leurs jambes à leur cou et s'étaient éloignés à grande vitesse tellement ils avaient eu peur. La jeune femme n'arrivait pas à croire qu'elle avait recommencé, ce qui dans un sens, même si elle trouvait cela délicieux, sa morale lui faisait trouver cela horrible.

Alors que le cadavre tomba lourdement au sol, la demoiselle éteignit son sabre laser, le rangeant à sa ceinture, pour ensuite commencer à réfléchir. Apparemment, elle avait réussi sans le vouloir, à contrôler cet homme. Cette découverte lui fit prendre conscience qu'elle était encore plus un monstre, qu'elle ne le pensait. Elle décida donc de rester un peu dans le coin, afin de méditer. Elle resta ainsi durant plusieurs heures, trouvant une seule solution : mettre fin à sa propre vie. Toutefois, elle n'était pas du tout du genre à faire ça, n'étant pas suicidaire. Elle était persuadée qu'il y avait une solution, mais elle ne l'avait pas encore trouvé c'est tout. Il y avait aussi une autre solution et s'était d'accepter ce qu'elle était, et de ne pas refuser de se nourrir de « soupe ». Par exemple, elle pourrait faire cela juste avec des criminels, ainsi elle aurait eu moins la conscience plus tranquille... Quoi que, les Jedi ne mettaient pas à mort ce genre de personnes, lorsqu'ils avaient le choix. Mais bon, ne se considérant plus du tout comme une Jedi, elle décida de faire ainsi : se « nourri » de la matière grise de dangereux hors-la-loi seulement.

Une folie meurtrière


Durant plus d'un siècle, Liara avait continué de se nourrir avec la cervelle de ses victimes, qui plus le temps passé et plus elle s'en prenait à des personnes qui n'avaient pas fait de grands crimes dans la galaxie. Et finalement, elle arriva à un stade où elle se nourrissait de gens innocents, voir même de Jedi ou de Sith. Les êtres qui étaient sensible à la Force avaient bien meilleurs goûts que les autres et cela, l'Anzat l'avait parfaitement remarqué. Elle avait tout d'abord commencer par s'attaquer à des Sith et pour finir, elle ne faisait plus la différence entre eux et les Jedi, tellement cette faim de « soupe » lui avait fait perdre la tête. En ce qui concernait le fait qu'elle s'attaquait à des innocents, ça c'est fait au fur et à mesure. Un jour elle se disait que celui là méritait de mourir parce qu'il avait tué une famille entière. Un autre jour, ce fut un alcoolique qui avait tué accidentellement une femme. Une autre fois ce fut un petit voleur de rien du tout qui avait volé le sac d'une vieille femme, etc... Les crimes étaient en effet de moins en moins graves. Et finalement, elle en arriva à se dire que tout le monde avait quelque chose à se reprocher et qu'ils méritaient tous de lui servir de casse-croute. On pouvait croire qu'elle avait sombré dans le côté obscur, mais en réalité, elle était simplement devenue folle. À tel point qu'elle en avait oublié son entrainement de Jedi. Il n'y avait plus d'innocent pour elle, plus de criminel à punir. Elle ne voyait en les autres, que ses futures victimes. Puis un jour, elle fit une rencontre des plus intéressantes. Alors qu'elle venait de se nourrir sur Nar Shaddaa, un homme et plus précisément un Miraluka vint à sa rencontre. Apparemment, il maîtrisait l'alchimie ainsi que la magie Sith et voulait que Liara devienne son apprentie. Il ajouta qu'il avait cherché pendant longtemps une personne qui pourrait être digne de recevoir son savoir et que pour lui, l'Anzat était tout à fait qualifié pour ça. En quoi était-elle plus digne que les autres ? Peut-être par rapport à ses capacités innées ? Enfin bref, elle accepta, se disant qu'elle aurait tout à gagner à s'engager dans cette voie.

L’apprentissage de l’alchimie et de la magie Sith


Après sa rencontre avec le Mirakula, qui se présenta sous le nom de Norne Asterk, ce dernier l'amena avec lui sur Korriban. Là-bas, il y avait une grosse concentration d'utilisateur de la Force, ce qui tentait grandement la demoiselle. Toutefois, elle ne céda pas à la tentation et suivi le Sith jusqu'à son laboratoire. Il lui fit visiter les lieux, avant de commencer immédiatement l'apprentissage. Et bien, on pouvait dire qu'il ne perdait pas de temps... Il apprit donc à Liara à modifier la matière de toutes choses : êtres vivants ou non. Le but étant de pouvoir modifier ce qui étaient vivants en effectuant des manipulations génétiques. Pour les objets. Il était donc possible de renforcer ou affaiblir. Toutefois, tout cela ne se faisait pas en un claquement de doigt. Il fallait du temps et du matériel et de l'expérience, afin de pouvoir faire quelque chose de bien. L'Anzat était donc encore loin de pouvoir égaler le Mirakula, mais elle resta avec lui durant 6 ans, avant de ne plus pouvoir résister plus longtemps à sa faim et de se nourrir de son cerveau.

Durant une nuit, Norne avait été victime d'un poison paralysant que l'ancienne Jedi avait mise dans son repas. En fait, depuis qu'elle était arrivée sur Korriban, elle lui avait proposé de cuisiner pour lui en échange de ce qui lui apprenait et cet idiot avec accepter. Le Sith, au bout de quelques bouché, se raidit et tomber se sa chaise. Il ne pouvait plus bouger, mais seulement voir ce qui se passait en face de ses yeux. La demoiselle arriva alors pour le relever et approcha son visage du sien, alors que ses tentacules sortaient de ses joues. Affichant un petit sourire malsain, elle fit pénétrer ses tentacules dans les narines de son hôte, pour en absorber toute la matière grise. Puis elle laissa tomber le corps et s'empressa de prendre le maximum de choses appartenant au Miraluka, qui permettait de pratiquer l'alchimie Sith. Ensuite, elle se dirigeât dans le vaisseau de sa victime, qui était une navette, avant de quitter la planète. Le temps qu'elle avait passé à étudier l'alchimie et la magie Sith auprès de Norne ne lui avait pas du tout fait atteindre le même niveau, mais elle estimait que cela suffirait pour continuer à s'améliorer toute seule. L'année où elle quitta l'espace Sith, fut en l'an 912.

Au service d'organisations criminelles


L'ancienne Jedi continua de voyager, cherchant un but, quelque chose à faire de sa vie, à part se nourrir de « soupe ». Elle se rendit à tout hasard dans l'espace Hutt, sur Nar Shaddaa, au même endroit où elle avait rencontré l'alchimiste Sith. Elle resta durant plusieurs heures sans bouger, assis en tailleur, méditant... puis soudainement, elle eut une vision. Elle se voyait en compagnie de plusieurs droïdes, en train de massacrer des gens, sans aucune pitié. Et peu de temps après, elle était en train de s'agenouiller devant quelqu'un... mais elle n'avait pas vu qui. Cette vision l'obsédait et elle passa toute la nuit au même endroit, à essayer de comprendre. Au matin, elle décida de se lancer dans une carrière de chasseuse de prime, afin de se faire remarquer par les plus puissantes organisations criminelles. Ainsi, elle pourrait être capable d'accéder à toutes sortes d'informations, ce qui l'aiderait sans doute à trouver les réponses à sa vision. Tout d'abord, elle parti à la recherche d'un Rodien qui apparemment se prenait pour un justicier et qui se prenait pour le roi de la gâchette, vu son incroyable précision.

La demoiselle le trouva rapidement, car il n'était pas très discret, mais beaucoup le craignait. L'humanoïde à la peau verte était dans une cantina, en train de boire un coup au comptoir. L'Anzat alla s'installer à côté de lui et commanda un verre. Après quoi, elle engageât la conversation avec son voisin. Elle déclara qu'elle était ici pour sa tête, après quoi, elle se retrouva avec un blaster sur la tempe. Elle afficha un sourire en coin, avant d'utiliser la Force pour désarmé celui qui la menaçait. Après quoi, elle utilisa de nouveau la Force, mais cette fois-ci pour soulever et étrangler lentement le Rodien. Ce dernier se débattait comme un diable, mais ne pouvait rien faire. Pendant ce temps, le barman, ses employés et les clients, contemplaient le « spectacle », ne voulant pas être à la place de ce malheureux justicier. Elle l'approcha ensuite lentement d'elle et lui dévora la cervelle grâce à ses tentacules qu'elle fit rentré dans le nez de sa victime. Alors que le cadavre sans vie tomba par terre, on pouvait remarquer la peur dans les yeux des personnes qui se trouvaient dans la cantina. Liara but le verre qu'on lui avait servi, puis elle attrapa le Rodien par le cou et l'amena au bureau des primes, afin de récolter ses crédits.

Les jours qui suivirent, elle continua à récolter des primes d'individu aussi dangereux les uns que les autres, pour finalement se faire interpeller par un Gran travaillant pour le Cartel Hutt. Celui-ci proposa à la jeune femme de rentrer dans leur organisation criminelle, car ses capacités qui avaient été remarqués, intéressaient beaucoup les barons du crime. Ne voulant pas laisser passer cette chance, elle accepta, devenant l'une des plus puissantes assassines des Hutts. Grâce à cela, elle avait accès à énormément d'informations. Ainsi, elle resta au service de ces grosses limaces baveuses durant un siècle et un an. Entre temps, elle avait connu les grands changements qui s'était passé dans la galaxie, comme la reprise de Coruscant par une nouvelle organisation politique et militaire : la Nouvelle Alliance Galactique, où encore la création du Troisième Empire Galactique au nord de la galaxie. En tout cas, il s'était passé tant de choses, de changements. Mais toujours rien concernant les droïdes qu'elle avait vu dans sa vision... du moins jusqu'en l'an 1093.

Au service de Prédicator


Liara entendit parler d’une armée de droïde qui avait prit possession de Raxus Prime, à l’aide d’un mystérieux individu qui se faisait appelait Prédicator. Apparemment, il avait prit les habitants de la planète en otage, et était déjà en train de conquérir les mondes alentours. Conquérir… mais oui ! C’était cela que l’Anzat voulait. A ce moment là, elle savait quel but elle voulait atteindre : conquérir la galaxie. C’était ambitieux, très ambitieux, mais pourquoi choisir le camp de ses droïdes et pas un autre ? Les Hutt n’avaient pas soif de conquête, alors autant oublié. L’Alliance Galactique n’était pas de ce genre là, de même que le Troisième Empire Galactique. Les Sith par contre, sa aurait pu faire l’affaire, mais la demoiselle aurait eu envie à tout moment de tous leur dévorer la matière grise. Et puis, ils se cachaient, et elle ne voulait pas de cela. L’Ascendance Chiss restait dans leur coin aussi, n’était pas du tout du genre à vouloir conquérir la galaxie. Il ne restait plus que cette armée droïde. En s’alliant à eux, elle ne ressentirait pas l’envie de leur bouffer la cervelle puisqu’ils n’en avaient pas. Et ce mystérieux Prédicator semblait parfaitement savoir ce qu’il faisait.

Liara se rendit donc sur la planète Endregaad, qui était le deuxième monde le plus proche de Raxus Prime. D’après les sources de l’Anzat, le chef de l’armée droïdes se trouvait en ce moment même là bas, ainsi qu’une flotte de la Nouvelle Alliance Galactique, mais une petite, car apparemment la menace droïde n’était pas prise au sérieux. Liara pu donc atterrir tranquillement sur la planète, avant de rejoindre le champ de bataille. Il faisait nuit, et l’ancienne Jedi pouvait passer tranquillement derrière les lignes ennemis, c'est-à-dire celles de la Nouvelle Alliance Galactique. C’est ce qu’elle fit, avant d’aider discrètement ses possibles futurs alliés, à réduire petit à petit l’effectif ennemi. D’ailleurs, peut-être que Prédicator et les autres droïdes s’en étaient aperçu. Alors que les dernières forces de l’Alliance étaient en train de tomber, Liara s’approcha du grand et gros robot qui semblait être Prédicator, vu qu’il était le seul avec ce design, comme dans la description que l’Anzat avait eu. Elle était en train de lever ses mains en l’air pour montrer qu’elle venait en paix, s’approchant lentement, déclarant qu’elle avait une proposition.

Une fois arrivé en face de Prédicator, elle se mit à genoux et en baissant la tête, lui demanda de la laisser rejoindre son armée, car elle avait envie de l’aider à conquérir. Ses paroles ne semblèrent pas avoir eu l’effet qu’elle espérait, puisqu’il n’y avait eu aucune réaction. C’est alors qu’elle attrapa son sabre laser et se trancha elle-même son bras droit, retenant un crie de douleur. Mais pourquoi avait-elle agit comme ça d’un coup ?! Tout simplement pour montrer qu’elle était prête à tout pour que le chef de l’armée droïde l’accepte dans ses rangs, même à sacrifier son propre corps ! Sa folie avait atteint un stade qui montrait qu’elle était à son paroxysme. Ainsi, elle pouvait montrer à Prédicator à quel point elle était déterminée à le rejoindre et l’aider dans ses conquêtes. C’est alors qu’elle s’apprêta à se trancher la jambe gauche aussi, Heureusement, elle ne le fit pas car le droïde lui donna enfin une réponse.

Il déclara de sa voix synthétique qu’il avait vu comment elle avait éliminé les certains militaire de la Nouvelle Alliance Galactique et qu’elle n’avait pas besoin de se séparer d’un autre membre du corps. Cependant, il ajouta qu’elle allait encore devoir faire ses preuves si elle voulait qu’il lui accorde sa confiance. Sa devait être la première fois qu’un être organique le suppliait pour le rejoindre, et c’était sans doute cela qui le poussa à accepter la demande de l’Anzat. On pouvait se demander pourquoi Liara était prête à ce point à rejoindre l’armée droïde, alors qu’il était évident qu’elle serait peut-être la seule humanoïde biologique à vouloir faire ça. La réponse était la suivante : la folie avait engloutie tout ce qui faisait d’elle une bonne personne. A partir du moment où elle s’était présenter à Prédicator, il était évident qu’elle n’allait plus jamais être la même, et tout ce qu’elle ferait à partir de maintenant, allait être dénué de logique, de raison, ainsi que de morale. La Liara qu’avaient connu les Jedi était désormais bien morte et enterré !

Par la suite, elle utilisa l’alchimie Sith pour se créer un bras cybernétique pouvant résister à une lame de sabre laser, pour remplacer celui qu’elle avait perdu. Ce qui faisait que grâce à son invention, elle était capable d’attraper une lame de sabre laser à main nu, mais seulement avec celle de droite. Toute fois, il pouvait être détruit s’il recevait de puissants tirs de blaster à la suite, ou un gros coup de canon blaster par exemple.

Première mission pour Prédicator


La première mission de Liara au service de Prédicator se déroula sur la planète Embaril. Ce monde n'avait pas une puissance militaire suffisante pour résister à une invasion. L'Anzat avait été chargé par son maître, de passer derrière les lignes ennemies et de trouver les dirigeants de ce monde. À partir de là, elle allait devoir les convaincre de se rendre, ainsi que les troupes sous leurs ordres. Cela semblait plutôt facile, du moins en ce qui concernait la jeune femme. De plus, c'était l'occasion de montrer à son nouveau supérieur de quoi elle était capable, afin qu'il l'accepte pleinement dans ses rangs.

Ce jour là l'armée droïde était en train de combattre de front les Embariliens qui résistaient avec beaucoup de difficultés. Ces derniers, submergés de toutes parts, avaient fini par se réfugier derrière un dernier bastion. Pendant ce temps, Liara s'infiltra facilement dans le bâtiment du gouvernement, où elle rencontra enfin de la résistance. Elle eut tout d'abord à faire à une dizaine de soldat qu'elle élimina rapidement grâce à son sabre laser, leur renvoyant leurs tirs de laser avec une précision mortelle. Elle continua ensuite son avancé, grimpant les étages en se débarrassant de ceux qui lui barraient la route. Par moment elle avait à faire à des canons blaster, des tourelles, etc... Mais cela ne l'avait pas arrêté, bien au contraire. C'est alors qu'elle arriva à l'avant dernier étage, et dû s'arrêter là. Elle n'avait pas le choix, car deux obstacles plus résistants se trouvaient en face d'elle : deux Jedi.

L'un était un humain d'une cinquantaine d'année, alors que l'autre semblait être sa padawan, qui avait une vingtaine d'année et était une Mirialan. Liara afficha un sourire de satisfaction, à la simple idée qu'elle allait pouvoir se nourrir de cervelles de Jedi. Elle s'approcha lentement d'eux, alors que ces derniers activèrent leurs sabre laser, lui intimant de ne pas passer. Celui de l'homme était vert, alors que celle de la jeune femme était jaune. Liara s'arrêta à quelques mètres des Jedi, avant d'activer son sabre laser à son tour. Un combat acharné s'enclencha ensuite.

L'Anzat avait un peu de mal face à ces deux utilisateurs de la Force, mais tant qu'elle se concentrait, cela allait. Elle prit donc rapidement l'habitude, ce qui la fit relâcher son attention, car elle commençait à trouver cela facile en fin de compte. Cela fut une erreur, qu'elle se jura de ne plus refaire dans un combat comme celui-ci, car elle venait de se faire entailler le bras gauche, juste à l'endroit où son armure ne la protégeait pas pleinement. Mais heureusement ça n'était pas bien grave, mais n'allait pas pouvoir tout de suite l'utiliser comme elle l'entendait. Elle eu alors l'idée d'utiliser son bras cybernétique, qui avait des propriétés pour le faire résister à une lame de sabre laser, autant les doigts que la main et le bras, vu que tout avait été remplacé. Elle attrapa soudainement la lame de l'arme du Mirialan, qui a ses yeux fut réellement étonner, avant de se faire transpercer le ventre par la lame violette de l'Anzat. Celle-ci retira son arme du corps du Jedi, avant de se retourner vers la padawan, qui semblait effrayée et complètement perdu. Ça n'était pas étonnant, avec ce qui venait de se passer.

Liara commença alors à attaquer sauvagement la jeune humaine, qui avait beaucoup de mal à se défendre toute seule. Puis finalement, l'ancienne Jedi réussit à trancher le manche du sabre laser de son adversaire, avant de la plaquer violemment contre le mur grâce à la Force. Elle était un peu sonné, alors que la prédatrice s'apprêter à se nourrir de sa cervelle. Celle-ci attrapa la demoiselle par les cheveux et approcha son visage du sien. Des tentacules sortirent alors de ses joues, avant de s'aventurer dans les narines de la Jedi, qui pouvait sentir son cerveau se faire aspirer. Après avoir mangé sa « soupe », Liara utilisa son sabre laser pour se créer un passage dans la grande porte qui était verrouiller et qui menait au dernière étage. La résistance à ce niveau fut nulle, car il y avait juste des politiciens. Sans rien demander, elle en tua un de sang froid en le décapitant. Ainsi, elle montrait qu'elle ne plaisantait pas. Elle leur proposa ensuite de leur laisser la vie sauve s'ils ordonnaient à leurs troupes de se rendre. Ils acceptèrent et les droïdes purent tranquillement prendre possession de la planète.

La demoiselle qui avait prouvé sa valeur, aida par la suite, l'Empereur droïde, à s'emparer de plusieurs planètes de l'Amas de Tion et des alentours. En même pas une année, ils avaient conquit exactement 49 planètes. Liara qui avait largement prouvé sa loyauté durant ces conquêtes, en affrontant notamment des Jedi, avait été nommé bras droit de Prédicator, par ce dernier.

Avec le temps, elle avait fini par considérer l'Empereur droïde, pour un Dieu, une entité supérieure. Comme quoi, sa folie était illimitée et elle n'y était pas encore arrivée au bout. Durant 45 ans, Liara avait soutenu celui qui était maintenant son maître, faisant le nécessaire pour maintenir l'ordre sur le nouveau territoire de l'ancien Sith. Cela avait été plus facile à partir du moment où Prédicator menaça la Nouvelle Alliance Galactique d'exterminer tous les peuples qu'ils avaient pris en otage, si jamais ils attaquaient encore. À l'époque, l'ancienne Jedi n'avait pas compris pourquoi son seigneur avait décidé d'un seul coup d'arrêter de prendre possession des planètes et apparemment il ne voulait pas lui dire. Toutefois, l'Anzat lui faisait confiance et elle était persuadée que cela faisait partie de son plan pour dominer la galaxie. Et en attendant, elle continua à aider au renforcement de l'Empire droïde, en créant notamment des cyborgs en utilisant des créatures diverses.

Inventaire :

Disponible dans l'holocron de Liara Mitsun.

Pouvoirs :

Durant toutes les années qu'elle a vécu, elle a pu développer grandement ses dons. Elle peut donc utiliser les deux côtés de la Force, ainsi que l'alchimie et la magie Sith. Sa maîtrise de la Force est telle qu'elle peut rivaliser avec un seigneur Sith ou un maître Jedi accomplie.

Formes de combats au sabre laser :

Vu son âge, elle a largement eu le temps d'apprendre à maîtriser presque toutes les Formes :

- Forme 0
- Forme I => Shii-Cho
- Forme II => Makashi
- Forme IV => Ataru
- Forme V => Shien / Djem So
- Forme VI => Niman
- Forme VII => Juyo / Vaapad
- Forme IX => Shien So

Sa maîtrise au sabre laser est telle qu'elle peut rivaliser avec un seigneur Sith ou un maître Jedi accomplie.

Particularités et autres :

Elle est une Anzat, et donc possède des capacités télépathiques capables d'hypnotiser et ainsi de contrôler l'esprit des organiques. De plus, elle possède des tentacules bien cacher à l'intérieur de ses joues, qu'elle fait sortir lorsqu'elle veut se nourrir de la "soupe".


Joueur



Pseudo : ///

Âge & Sexe : ///

Multi-comptes : Thalya et Aria Nassana

Comment as-tu découvert le Forum ? ///

Quelques choses à redire ? ///

Le Code caché dans le règlement : ///
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Liara Mitsun

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Défi 30 jours (ou plus) de jeu vidéo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars the Next Millenium :: Présentation :: Fiches de présentation :: Fiches de présentation validées-